Air Algérie: suspension du renouvellement de la flotte en raison de la COVID-19 - Algérie

Air Algérie: suspension du renouvellement de la flotte en raison de la COVID-19

Air Algérie: suspension du renouvellement de la flotte en raison de la COVID-19

ALGER – Le Président Directeur général (P-Dg) de la compagnie Air Algérie, Bekhouche Allache, a rappelé lundi devant la Commission des transports et des télécommunications de l’Assemblée populaire nationale (APN), « la suspension » du programme de renouvellement de la flotte en raison des retombées économiques de la pandémie de Covid-19.

M. Bekhouche a fait savoir que cette opération, approuvée par le Gouvernement en 2018, est suspendue en raison des derniers développements, a noté un communiqué de l’APN.

S’agissant de l’ouverture de nouvelles dessertes internationales, le P-Dg de la compagne nationale a souligné que l’ouverture d’une nouvelle desserte exigeait des études économiques « profondes », et par conséquent, « les lignes ouvertes resteront celles enregistrant une forte concurrence, à l’instar de la France et la Turquie ».

A propos des répercussions de la crise sanitaire sur la compagnie, M. Bekhouche a relevé « la difficulté » de la situation actuelle d’Air Algérie, faisant état de près de 40 milliards de dinars de pertes depuis la suspension des vols commerciaux dans le cadre des mesures de prévention contre la pandémie.

Il a avancé, en outre, que la compagnie pourrait connaître d’autres pertes à l’avenir en cas de persistance de la crise, ce qui constituera, a-t-il dit, « un énorme obstacle face au développement des investissements de la compagnie », ajoute la source.

Se disant optimiste de réaliser une certaine amélioration notamment après la décision des autorités publiques relative à la reprise des vols internes, le même intervenant a affirmé que cette décision était l’occasion pour la compagnie afin d’ouvrir de nouvelles dessertes intérieures à partir de dimanche prochain, et ce vers trois villes, en l’occurrence, Mechria, Tiaret et El Bayadh.

Toutes les mesures ont été prises par la compagnie dans le souci de garantir la sécurité et la santé des voyageurs, a-t-il poursuivi.


Lire aussi: Transport aérien : les vols commerciaux internationaux suspendus jusqu’à nouvel ordre


Concernant les vols internationaux depuis et vers l’Algérie, le même responsable a affirmé que ces vols resteront consacrés au rapatriement des ressortissants bloqués à l’étranger. « Les vols commerciaux resteront suspendus jusqu’à nouvel ordre », a-t-il ajouté.

Sur le plan social, M. Bakhouche a salué les efforts de la compagnie pour sauver les emplois durant la crise, précisant que le plan social mis en place avait permis d’éviter les licenciements, selon le communiqué de l’APN.

Egalement présent à cette réunion, présidée par Chabane Louaâr, président de la commission des transports et des télécommunications, le P-DG de l’Aéroport international d’Alger, Tahar Allache, a lui aussi évoqué les retombées de la crise sur l’infrastructure aéroportuaire.

M. Allache n’a pas caché son inquiétude si la crise sanitaire venait à durer, même si, a-t-il dit, la trésorerie de la société « a permis de gérer la crise sans difficultés ».

La reprise du trafic aérien se fait progressivement en attendant une amélioration de la situation sanitaire en Algérie qui permettrait de lever la suspension des vols extérieurs qui sont plus rentables pour l’aéroport, a expliqué le responsable.

Concernant le nouveau Terminal de l’Aéroport d’Alger, il a rappelé que celui-ci comprenait 42 postes de stationnement pour avions et un parking de 4.200 places. Il est également doté de groupes électrogènes d’une valeur de 2 milliards de DA et d’autres équipements répondant aux normes internationales, a ajouté le responsable.

Sa réalisation a nécessité une enveloppe de 74 milliards de DA, dont 62 milliards de DA au titre d’un crédit remboursable jusqu’en 2026 et 12 milliards de DA financés par la société, a-t-il poursuivi.

Cette réunion s’inscrit dans le cadre de la série de réunions programmées par la commission des transports et des télécommunications pour l’audition de nombre de responsables d’entreprises économiques névralgiques du secteur des Transports.


Quel est votre commentaire concernant : Air Algérie: suspension du renouvellement de la flotte en raison de la COVID-19

A lire également