CONSEIL SUPERIEUR DE LA MAGISTRATURE : Deux magistrats révoqués

Finalement, le scandale de la saisie des 701 kg de cocaïne au port d’Oran ne cesse de livrer ses secrets au fil de l’enquête qui continue son cours. Ce scandale n’a pu épargner certains magistrats qui seraient impliqués dans cette scrabbleuse affaire de cocaïne. Ainsi, le Conseil supérieur de la magistrature vient de décider de révoquer deux d’entre eux.
En effet, deux magistrats impliqués dans l’affaire dite des 701 kg de cocaïne, saisis sur le navire « Vega Mercury » au port d’Oran le 29 mai dernier ont été révoqués par le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) qui s’est réuni en session disciplinaire, a rapporté hier le site Algérie-Focus. Il s’agit du procureur de Boudouaou (Boumerdes) et de son adjoint, placé depuis plusieurs jours sous mandat de dépôt. Le CSM s’est penché en tous sur les cas de 13 magistrats. Quatre ont été révoqués. En plus de ces mis en cause dans cette affaire de drogue, les deux autres décisions ont été prononcées pour d’autres motifs (conduite en état d’ébriété et insuffisance professionnelle), ajoute la source. Si le procureur de Boudouaou et son adjoint ont été révoqués, alors qu’ils n’ont pas encore été condamnés par la justice, cela veut dire qu’ils sont sérieusement « compromis ». Selon la même source, plus de 200 personnes ont été entendus par les juges en charge de cette affaire dont le principal accusé est Kamel Chikhi, dit Kamel le boucher, importateur de la viande dans laquelle était dissimulée cette énorme quantité de drogue.

Lire depuis reflexiondz

Quel est votre commentaire

Click me to scroll