Le ministre du Commerce, Saïd Djellab

«La viande de Kamel El Boucher sera commercialisé ,sauf..!»

«La viande de Kamel El Boucher sera commercialisé ,sauf..!»

Le ministre du Commerce, Saïd Djellab a fait savoir que la viande importée du Brésil par Kamel Le Boucher alias Chikhi, impliqué dans la saisie d’une énorme quantité de cocaïne, sera destinée au marché si les analyses prouvent qu’elle est propre à la consommation, en cas du contraire, la quantité sera complètement incinérée.

S’exprimant en marge de la clôture de la session annuelle des deux chambres du Parlement, le premier responsable du département commercial a révélé que ses services coordonnent avec les autorités locales dans cette affaire, en précisant que des échantillons jugés propres à la consommation seront analysés par les services vétérinaires ainsi que par les services du commerce extérieur pour autoriser éventuellement sa commercialisation sur le marché national.

«La viande avariée sera brûlée, quant à celle qui reste saine, elle sera destinée à la consommation. Les produits de consommations importés sont soumis à un contrôle au niveau des laboratoires avant leur commercialisation sur le marché»,a-t-il rassuré.

Cette déclaration intervient au lendemain de l’alerte lancée par le président de l’Association de protection et d’orientation du consommateur et son environnement (APOCE), Mustapha Zebdi, qui avait mis en garde contre la commercialisation d’une viande qui était destinée, selon lui, à la consommation durant le mois de Ramadhan dernier.

Echorouk a appris du président que la viande impropre à la consommation vient d’être commercialisée alors que 20 conteneurs ont été vendus aux enchères publiques, qui a été saisie avec la « cargaison» de cocaïne sur le bateau Vega Mercury, en provenance du Brésil, avait été importée pour être commercialisée durant le mois de Ramadhan dernier.

.Zebdi affiche son inquiétude sur la fin de la validité d’une partie de ce produit qui est pour le 4 juillet ,chose qui constitue une menace sérieuse pour la santé des Algériens.

Lire depuis echourouk

Quel est votre commentaire

Click me to scroll