Le blé russe à la conquête du marché algérien, une nouvelle qui ne fait pas que des heureux

Le blé russe à la conquête du marché algérien, une nouvelle qui ne fait pas que des heureux

Le blé russe part à la conquête du marché Algérien, une nouvelle qui ne fait pas que des ravis, surtout les Français pour qui l’Algérie représente le premier marché importateur de blé français.

Malgré une mauvaise récolte de blé l’an dernier, la France espérait reconquérir le marché Africain, mais le pays se retrouve face à la Russie, un adversaire de taille qui propose un blé moins cher et jugé meilleur par les meuniers africains. Parmi ces marchés, on retrouve l’Algérie.

Les acheteurs de blé sénégalais, marocains et camerounais déclarent que le blé russe comporte un taux considérable et bénéfique de protéines.
Néanmoins, le Maghreb et le Moyen-Orient représentent 4% de la population mondiale, c’est à dire 35% de l’importation mondiale de blé, une nouvelle qui rassure la France.

Lire depuis algerie360

Quel est votre commentaire

Click me to scroll