AU LENDEMAIN DE L'OUVERTURE DU NOUVEAU CENTRE DE DEMANDES DE VISAS

Le Porte-parole du MAE évoque les "commentaires déplacés" de l'ambassadeur de France

Le Porte-parole du MAE évoque les "commentaires déplacés" de l'ambassadeur de France

Le Porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali Cherif, a regretté lundi à Alger, les propos de l'ambassadeur de France en Algérie, Xavier Driencourt, au sujet de l'attribution des visas, tenus à l'occasion de l'inauguration du nouveau centre de réception des demandes de visas à Alger. "Dans ces déclarations, reprises par la presse, au sujet de l'attribution des visas, l'Ambassadeur a, de nouveau, montré une propension à étaler publiquement devant les médias des appréciations inopportunes, peu amènes et donc inacceptables", a souligné Abdelaziz Benali Cherif dans une déclaration à l'APS.
La même source précise que le Porte-parole du MAE a relevé que "les relations algéro-françaises imposent à tous, surtout à ceux qui en ont la charge dans la quotidienneté, un devoir de responsabilité et une obligation d'objectivité qui n'autorisent ni des commentaires déplacés ni des déclarations se situant en porte à faux avec la volonté clairement affirmée des plus hauts responsables des deux pays".
"Ces derniers, rappelle-t-on, soulignent avec constance la nécessité d'oeuvrer à la promotion continue des liens d'amitié et de coopération entre les deux pays dans une atmosphère de sérénité et à l'abri de tout battage médiatique", a-t-il conclu.

A noter que Xavier Driencourt a inauguré hier, dimanche, le nouveau centre, VFS Global, de demandes de visas pour la France. Lors de ce déplacement, l'ambassadeur a fait plusieurs déclarations. Il avait, entre autres, évoqué des "détournements" de visas et l’existence "de hauts cadres" dont les visas ont été annulés par le consulat général de France.

Lire depuis Liberte Algerie

Quel est votre commentaire

Click me to scroll