Maroc : affrontements lors d'une manifestation de solidarité avec la ville sinistrée de Jerada

La ville marocaine de Nador a été le théâtre de violents heurts entre policiers et manifestants. L’Association marocaine des droits de l’homme avait appelé à un rassemblement en soutien au mouvement de protestation dans l'ex-ville minière de Jerada.

A l’appel de l’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH), plusieurs manifestants ont tenu le 18 mars un rassemblement dans la ville de Nador, au nord du Maroc, en signe de solidarité avec les habitants de l'ancienne ville minière de Jerada. La ville, sinistrée sur le plan économique, est secouée par une vague de contestation depuis décembre dernier, après la mort de deux personnes dans une mine désaffectée, dans un puits abandonné où ils cherchaient à extraire clandestinement du charbon.

Depuis ce drame, malgré les interdictions de manifester, de nombreux protestataires investissent les rues de cette ville située dans la région de l'Oriental, afin de réclamer une «alternative économique» aux «mines de la mort», dans lesquelles s'aventurent des centaines de mineurs, depuis la fermeture du centre minier à la fin des années 1990.

Lire depuis RT france

Quel est votre commentaire

Click me to scroll