Usage de la force pour contenir le Hirak de Jerada:

Amnesty international crucifie le Maroc

Amnesty international crucifie le Maroc

L’ organisation des droits de l’Homme, Amnesty International (AI), a condamné samedi, le recours «excessif» à la force par les services de sécurité marocains contre les manifestants à Jerada, au nord-est du Maroc.

Pour rappel, Jerada est le théâtre de violents affrontements opposant forces de l'ordre et manifestants qui exprimaient leur mécontentement face à leurs conditions de vie difficiles.

«Les forces de sécurité marocaines doivent cesser de recourir à la force excessive et d’intimider les manifestants pacifiques à Jerada», met en garde l’ONG, par la voix sa directrice régionale pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, Heba Morayef, relevant que cinq camions de la police «auraient fauché une foule de manifestants, blessant des dizaines de personnes».

Amnesty affirme que les autorités marocaines "doivent permettre toute manifestation pacifique et assurer la sécurité des manifestants qui devraient être autorisés à exercer leurs droits à la liberté d'expression et de réunion pacifique", a déclaré la directrice régionale d'AI pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, Heba Morayef.

Et de prévenir que «Les forces de sécurité ne devraient jamais être autorisées à recourir à une force excessive contre les manifestants».

Il convient de souligner que mardi dernier, le gouvernement marocain avait interdit les manifestations dans la ville de Jerada, en réponse aux appels de protestations sur les médias sociaux, après la mort de deux frères dans une mine de charbon trois mois plus tôt.

Le lendemain matin, des dizaines de manifestants ont organisé un sit-in près des mines du village de Youssef. Ils ont été rejoints environ trois heures plus tard par des membres de leurs familles et d’autres protestataires.

Selon l’ONG toujours, citant des témoins, environ 64 personnes ont été blessées et au moins 8 personnes ont été arrêtées.

Lire depuis Algérie 1

Quel est votre commentaire

Click me to scroll