MBS au G20 : « plaisanteries » avec Trump, poignée de main « high five » avec Poutine, échange mystérieux avec Macron

Le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salmane (MBS) était présent ce vendredi 30 novembre à la réunion du G20 à Bueno Aires, capitale de l’Argentine, dans un déplacement très attendu intervenant alors que le prince héritier se trouve empêtré dans le scandale de l’assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi à l’intérieur du consulat de l’Arabie saoudite à Istanbul.

Le déplacement à la réunion du G20 représentait une opportunité pour MBS de redorer son image à l’international après avoir fait l’objet de critiques et de condamnations sur son rôle présumé dans cet assassinat. Une opération de communication a été orchestrée afin que le prince héritier puisse être immortalisé en compagnie des chefs d’État des plus grandes économies du monde, réunies au sein du G20.

MBS a initialement été accueilli à son arrivée au sommet du G20 par le président de l’Argentine Mauricio Macri, pays hôte de l’événement.

La réunion du G20 a également donné lieu à une poignée de main « high five » très chaleureuse entre le prince héritier et le président de la Russie Vladimir Poutine, apparemment ravis d’assis côte à côte lors de la réunion.

Mohammed Ben Salmane a aussi rencontré le président de la France, Emmanuel Macron. La rencontre entre Macron et MBS a d’ailleurs donné lieu à un échange mystérieux capté par le micro de Saudi Gazettes, principal journal saoudien anglophone. « Je m’inquiète, vous ne m’écoutez pas », entend-on le président français dire entre autres au prince héritier, dont la réaction oscille entre hilarité et air circonspect.

Le sommet du G20 a été de plus offert à MBS l’opportunité d’une photo avec le président de la Chine, Xi Jinping. Les deux se sont livrés avec enthousiasme à l’exercice, le prince héritier ayant notamment un grand sourire accroché aux lèvres.

Mohammed Ben Salmane s’est également offert une rencontre en tête à tête avec la Première ministre britannique Theresa May.

Fait surprenant, le président des États-Unis Donald Trump n’a pas été aperçu aux côtés de MBS, lui qui a pourtant représenté le principal soutien du prince héritier sur la scène internationale après l’éclatement du scandale Khashoggi. La Maison Blanche de son côté indiqué que Trump avait « échangé des plaisanteries » avec Ben Salmane, « comme il l’a fait avec presque chaque leader présent ».

Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo n’a également pas été aperçu aux côtés de MBS, choisissant plutôt d’être photographié aux côtés du chef de la diplomatie saoudienne, Adel Al Jubeir.

Par ailleurs, le prince héritier a été placé à l’exact opposé du président de la Turquie Recep Tayyip Erdogan lors de la « photo de famille » des dirigeants du G20. Le président turc a été l’un des critiques les plus acerbes de MBS après l’assassinat de Khashoggi sur le sol turc.

Lire depuis TSA

Quel est votre commentaire

Click me to scroll