Algérie: La commission chargée d'élaborer la liste des métiers pénibles a été installée

Algérie: La commission chargée d'élaborer la liste des métiers pénibles a été installée

Selon le ministre, le pourcentage des retraités comparé aux cotisants est d’un retraité pour 2,5 cotisants alors que cette moyenne devrait être d’un retraité pour 5 cotisants.

 

La commission d'experts chargée de définir la liste des postes de travail présentant une haute pénibilité et les durées d'exposition minimales ouvrant droit à l'abattement de l'âge de retraite vient d’être installée. L’information a été révélée aujourd’hui par le ministre du Travail, de l'emploi et de la sécurité sociale, Mourad Zemali. 

Le ministre qui intervenait  lors de la cérémonie d’installation de la commission a indiqué que cette nouvelle entité  sera chargée de mener des travaux techniques et scientifiques et sera habilitée à consulter les secteurs et les syndicats de travailleurs et d'employeurs agréés concernés. Selon le ministre elle aura tout le temps pour finir son travail convenablement. Les résultats obtenus seront, par la suite, soumis aux partenaires sociaux et feront l'objet, in fine, d'un projet de décret exécutif en application des dispositions législatives et vigueur. 

Le ministre a signalé, en outre, que le nombre de personnes bénéficiant des retraites anticipée et proportionnelle dépasse la barre du million, soit 1/3 du nombre global des retraités en Algérie.

Il a indiqué que le système de sécurité sociale dégageait annuellement environ 450 milliards de dinars pour cette frange soit près du déficit annuelle du CNR (Caisse nationale de retraire) estimé à 500 milliards de dinars. 

Mourad Zemali  a signalé que la moyenne d'âge des bénéficiaires de ce genre de retraite est de 53 ans, soit moins de 7 ans de cotisation à la CNAS. Selon lui, aujourd'hui, le pourcentage des retraités comparé aux cotisants est d’un retraité pour 2,5 cotisants alors que cette moyenne devrait être d’un retraité pour 5 cotisants. Sur la base de ces statistiques, les pouvoirs publics  ont décidé de revenir au système normal de la retraite. Le ministre a rappelé, à ce propos, que les retraites anticipée et proportionnelle étaient des mesures exceptionnelles instaurées durant une période précise.

 

 

Voir la source

Lire depuis Maghreb Emergent

Quel est votre commentaire

Click me to scroll