Tunisie: Le président du Conseil de la Choura d'Ennahdha appelle le gouvernement à maintenir l’application de la loi de finances 2018

Le président du Conseil de la Choura du mouvement Ennahdha Abdelkarim Harouni a appelé le gouvernement à maintenir l’application de la loi de finances 2018.Il s’exprimait dimanche à Tunis à l’occasion de la célébration du 7e anniversaire de la révolution tunisienne à l’Avenue Habib Bourguiba à Tunis.Harouni a rejeté les informations relayées sur l’existence d’un “marché” entre Nidaa Tounes et Ennahdha sur le pouvoir, tenant à rappeler que le partenariat entre les deux partis a été imposé par les résultats des élections.Sur un autre plan Abdelkarim Harouni a déclaré que le Front populaire (FP) est impliqué dans les actes de violences produits récemment dans plusieurs régions, regrettant l’acharnement de certaines parties politiques de la gauche contre Ennahdha.Le dirigeant d’Ennahdha a souligné que le droit de manifester pacifiquement est garanti par la Constitution et par la loi et que la stabilité sécuritaire est assurée en dépit des menaces venues de l’intérieur comme de l’extérieur du pays.De son côté, le secrétaire général du mouvement Al Chaab Zouheir Maghzaoui a relevé que la célébration, ce dimanche, de la révolution tunisienne qui s’est teintée de regret, de douleur et d’amertume a été en réalité une protestation contre des conditions qui n’ont pas changé depuis sept ans, en l’absence d’un modèle de développement et d’une réelle volonté de lutte contre la corruption.Sabiha Marouani, membre du bureau politique du parti de l’Union populaire républicaine estime que la situation politique va de mal en pis, appelant à une solution radicale pour sortir de la crise et à la conception d’une vision économique propre à ouvrir de nouvelles perspectives devant les jeunes.Le dirigeant du Courant démocrate Haythem Jemii a pour sa part préconisé, dans une déclaration à l’Agence TAP, la mobilisation des efforts de tous et l’unification des rangs au service de l’intérêt général et pour parachever le processus de la révolution et démanteler le système de corruption et de despotisme.

TAP

Voir la source

Lire depuis Maghreb Emergent

Quel est votre commentaire

Click me to scroll